Ressources utiles

— Roman

Dans le nu de la vie

Jean Hatzfeld • 2000

Au cours de longs séjours dans une bourgade du Rwanda, Jean Hatzfeld a tissé des liens de confiance avec des rescapés Tutsis du génocide et les a convaincu de sortir de leur silence.
Dans un langage simple, parfois poétique ou philosophique, ils ont accepté de raconter ce qu’ils ont vécus. Ces récits d’enfants, de femmes et d’hommes sont saisissants. Dans leur singularité, ils atteignent, à force d’authenticité, une portée universelle. On ne les oublie plus.

Une saison de machettes

Jean Hatzfeld • 2003

Dans « Une saison de machettes », Jean Hatzfeld a retrouvé une douzaine de ces assassins hutus, agriculteurs pour la plupart, en attente d’un jugement ou déjà jugés dans la même commune de Nyamata, et leur donne la parole. Adabert, Alphonse, Ignace, Elie, Léopord, Jean-Baptiste, Pancrase, Pro, et les autres, racontent en toute bonne foi, « avec une énorme franchise, souvent même avec candeur », observe l’auteur, cette année 1994 où tout a basculé après l’assassinat du président rwandais.

La stratégie des antilopes

Jean Hatzfeld • 2007

Un matin brûlant de mai 2003, une file de prisonniers franchit les portes du pénitencier de Rilima, en chantant des alléluias. Ces anciens tueurs rwandais viennent d’être libérés, à la surprise de tous, notamment des rescapés qui les regardent s’installer à nouveau sur leurs parcelles, à Nyamata et sur les collines de Kibungo ou Kanzenze.

Là où tout se tait

Jean Hatzfeld • 2021

Sur les collines de Nyamata, Jean Hatzfeld part à la recherche des très rares Hutus qui ont résisté à la folie génocidaire au péril de leur vie. Au Rwanda, on les appelle abarinzi w’igihango, les gardiens du pacte de sang, ou parfois les Justes.

La mémoire trouée

Elisabeth Combres • 2007

Cachée derrière le fauteuil, Emma n’a rien vu de l’assassinat, de sa mère, mais a tout entendu. Rwanda, avril 1994, la folie meurtrière explose. Pas un habitant tutsi ne doit être épargné. Pourtant la fillette survit. Car la vie réserve aussi des moments de grâce, des rencontres déterminantes…

Ejo

Beata Umubyeyi Mairesse • 2020

« Ejo » : au Rwanda, le même mot désigne « hier » et « demain ». Un seul mot pour se remémorer les temps fanés et raconter ce que peut être la vie après le génocide des Tutsi. Les trente nouvelles de ce recueil nous font entrer avec tendresse et lucidité dans l’ intimité de femmes et d’enfants dont le destin est bouleversé par l’histoire. Un livret pédagogique est disponible et téléchargeable sur ce lien.

Murambi, le livre des ossements

Boubacar Boris Diop • 2000

Construit comme une enquête, avec une extraordinaire lucidité, le roman de Boubacar Boris Diop nous éclaire sur l’ultime génocide du XXème siècle. Avant, pendant et après, ses personnages se croisent et se racontent. Jessica, la miraculée qui sait et répond du fond de son engagement de résistante ; Faustin Gasana, membre des milices du Hutu Power ; le lumineux Siméon Habineza et son frère, le docteur Karekezi ; le colonel Perrin, officier de l’armée française ; Cornélius enfin qui, de retour au Rwanda après de longues années d’exil, plonge aux racines d’une histoire personnelle tragiquement liée à celle de son peuple.